Site du Site de Lettres du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie
Rubrique: Accueil > Actualités

1/ Les attendus d’une prestation d’élève aux EAF en explication de texte

eduscol.education.fr/ - Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse - Février 2020

La note de service définissant les épreuves de français de fin de première précise le format de la première partie de l’épreuve orale :

• l’élève présente une explication linéaire et répond à une question de grammaire
• la durée prévue pour la première partie de l’épreuve est de 12 minutes au total. On peut déduire le minutage des différents temps de cette première partie du nombre de points affectés à chacun d’entre eux :
- jusqu’à 2 minutes pour la lecture à voix haute, notée sur 2 points ;
- 2 minutes pour le traitement de la question de grammaire, notée sur 2 points ;
- 8 minutes pour l’explication linéaire, notée sur 8 points.
La prise en considération de ce minutage permet d’envisager les attendus de l’explication, et d’éviter ainsi nombre de malentendus : on n’attend pas du candidat, en 8 minutes, une explication exhaustive mot à mot et ligne à ligne. Les nouvelles épreuves orales sont ainsi l’occasion de
rompre avec la dérive qui a conduit à ce que les candidats restituent, de mémoire, une analyse apprise par cœur.
Il ne s’agit donc pas, ni dans le cadre de la préparation, ni dans le cadre de l’épreuve, de se référer à une sorte de modèle de l’explication de spécialiste telle qu’elle peut être menée dans l’enseignement supérieur, mais bien plutôt de s’entendre sur les éléments saillants qui peuvent être présentés et analysés en 8 minutes par un élève de fin de première, de manière à faire la
preuve de sa compréhension d’ensemble du texte, et de sa capacité à rendre compte de certaines données de son écriture.

Mise à jour : 30 mars 2020